Catégories
Acouphènes Blog Prévention

Rééducation et entraînement auditif

Rééducation et entraînement auditif

La prise en charge des individus malentendants inclut la rééducation et l’entraînement auditif. L’orthophonie joue un rôle primordial dans le traitement, car elle permet d’améliorer la perception sonore par le biais d’exercices adaptés et du recours à d’outils performants. Voici tout ce qu’il faut connaître à propos de la rééducation et de l’entraînement auditif.

Rééducation auditive : les principes

L’objectif de la rééducation auditive consiste à redévelopper les cellules assurant la transmission des sons vers le système nerveux et qui restent encore disponibles dans l’oreille du sujet. Grâce à l’entraînement auditif, ces cellules reprennent peu à peu leurs fonctions et rétablissent les connexions avec le système nerveux. L’influx nerveux parvient alors plus facilement au niveau des centres cervicaux. Les cellules peuvent progressivement capter de nouveau certains sons aigus qui sont les plus difficiles à percevoir. 

À qui s’adressent la rééducation et l’entraînement auditif ?

Ces types de traitement sont dédiés aux personnes malentendantes, à l’exception des individus souffrant de surdité totale. Ils ont pour objectif de :

  • Réhabituer le patient à l’écoute et à optimiser sa capacité à entendre la parole ;
  • Développer son aptitude de distinction des sons, comme isoler un son au milieu de nombreux autres ou capter la parole de son interlocuteur dans un brouhaha ;
  • Améliorer progressivement la perception sonore. 

La rééducation et l’entraînement auditif peuvent intervenir :

  • Pour préparer le sujet à porter un appareil auditif afin qu’il puisse mieux accepter et tolérer l’audioprothèse et s’y adapte plus rapidement.
  • Accompagner le patient afin d’optimiser les bienfaits de l’appareillage.

Les différentes étapes de l’entraînement et de la rééducation auditive

Le traitement est réalisé par un orthophoniste. Le patient bénéficie aussi d’un suivi régulier par un médecin ORL et un audioprothésiste.

  • La première étape, en amont du programme de rééducation et d’entraînement, consiste en un examen audiométrique effectué par un médecin ORL dans le but d’évaluer les capacités auditives du sujet. 
  • Grâce à cet examen audiométrique, la personne malentendante peut profiter de précieux conseils et apprend à regarder son interlocuteur pour une lecture labiale ainsi qu’à bien se positionner pour bien voir la personne qui lui parle. 
  • S’ensuit l’étape de la pose de l’appareil auditif par un audioprothésiste.
  • L’ultime étape, la rééducation et l’entraînement auditif sont réalisés par l’orthophoniste.
Comment se déroule une séance de rééducation et d’entraînement auditif ?

Le principe consiste à faire travailler l’intelligibilité le patient, à l’aider à redécouvrir les variations et les distinctions du langage par le biais de la juxtaposition progressive de plusieurs fréquences sonores et d’exercices orthophoniques spécifiques.

Au cours de la séance, l’orthophoniste entraîne aussi le sujet à distinguer les sons au milieu d’un bruit de fond et l’aide à exploiter ses aptitudes à faire attention et à anticiper le langage. 

La séquence se déroule en une heure. Elle doit être effectuée 3 fois/semaine. La rééducation auditive dure généralement 3 à 4 mois.

Les résultats de l’entraînement et de la rééducation auditive

Le principal résultat consiste en une nette amélioration de la compréhension. Dans la vie quotidienne, le patient n’a plus besoin de demander à ses interlocuteurs de répéter les phrases. L’impact psychologique de l’amélioration de la distinction des sons et de l’audition n’est pas négligeable. Par ailleurs, il a été constaté que la rééducation auditive contribue aussi à la diminution des acouphènes.

En savoir plus

Un mois d'essai offert

Ne vous posez plus de questions venez essayer des aides auditives directement dans nos centres dédiés à l’audition.

Nous serons ravis de vous conseiller et de vous expliquer les différentes gammes et modèles.

Bénéficiez d’un diagnostic sur le type d’appareillage recommandé pour votre audition et vos besoins auditifs. Ainsi qu’une analyse sur mesure pour vous proposer la solution la plus adaptée.

Catégories
Acouphènes Blog Prévention

Le rôle de l’appareil auditif dans les acouphènes

Le rôle de l’appareil auditif dans les acouphènes

L’acouphène désigne l’apparition d’un son au niveau des oreilles ou la tête, et ce, en l’absence de source sonore extérieure. Selon les études, les acouphènes sont la traduction d’une hyperactivité des neurones des voies auditives que le cerveau interprète comme des sons. Il peut s’agir de sifflement ou de bourdonnement, ou la combinaison des deux, dans les cas les plus graves. L’hyperactivité des neurones des voies auditives apparaît suite à la destruction de certaines cellules de l’oreille interne qui peut être causée par beaucoup de facteurs, notamment, à la suite d’un traumatisme sonore, ou du vieillissement du système auditif. Cette pathologie peut causer des gênes au quotidien et avoir un impact sur la vie sociale des personnes qui en souffrent. Heureusement, il existe des solutions anti-acouphènes, telles que les appareils auditifs pour soulager les patients.

Les appareils auditifs pour soulager les acouphènes

Certains appareils auditifs que l’on retrouve sur le marché disposent d’une fonction anti-acouphène. La raison en est qu’il existe une très grande corrélation entre patients malentendants et l’acouphène. Pour assurer le confort auditif des malades, de jour comme de nuit, on a intégré des dispositifs anti-acouphènes dans les appareils auditifs. Grâce à un amplificateur sonore, les patients ne perçoivent plus les gênes liées à l’acouphène une fois qu’ils sont équipés d’appareils auditifs adaptés.

La technologie anti-acouphène

Il est actuellement impossible de soigner définitivement les acouphènes. Cependant, l’appareillage auditif peut constituer une solution qui permet de soulager la gêne. Ces appareils font souvent appel à la thérapie de l’enrichissement sonore qui consiste à masquer le bruit des acouphènes par d’autres sons. Il existe aujourd’hui trois sortes de technologies permettant aux personnes atteintes de mieux vivre au quotidien.

D’abord, il y a ce que l’on appelle « la technologie Tinnitus Balance ». Les appareils auditifs  équipés de cette technologie disposent d’un générateur de bruit anti-acouphènes et une application Tinnutus Balance que vous pouvez installer sur votre smartphone. Cela vous permet, entre autres, de régler le dispositif à distance.

D’autres fabricants ont opté pour des générateurs de bruits qui captent l’attention du patient. Chez Siemens, l’appareil compte 4 signaux thérapeutiques, 20 canaux et fonctionne même sans aide auditive activée.

Par la suite, il y a le Programme Zen anti-acouphène. Ce dispositif associe une amplification sonore et des sons répétés afin de créer une stimulation acoustique.

Les avantages de l’appareil auditif

Le port de l’appareil auditif anti-acouphène peut radicalement changer la vie des patients. En effet, grâce à ces appareils révolutionnaires, la personne atteinte de ce trouble va retrouver une bonne communication avec ses proches. Celle-ci étant rendue difficile par la perte auditive. Le dispositif permet par ailleurs de diminuer l’effort lié aux problèmes d’écoute et va améliorer l’audition. Avec de tels appareils, la perception des acouphènes est aussi considérablement réduite et la gêne permanente disparaît. Afin de mieux en tirer profit, il est conseillé de le porter au réveil pour au moins 8 heures par jour. Il est également  recommandé de vivre dans un environnement avec du bruit plutôt que dans le silence.

En savoir plus

Un mois d'essai offert

Ne vous posez plus de questions venez essayer des aides auditives directement dans nos centres dédiés à l’audition.

Nous serons ravis de vous conseiller et de vous expliquer les différentes gammes et modèles.

Bénéficiez d’un diagnostic sur le type d’appareillage recommandé pour votre audition et vos besoins auditifs. Ainsi qu’une analyse sur mesure pour vous proposer la solution la plus adaptée.

Catégories
Blog Isolement Prévention

L’isolement lié à la baisse d’audition

L’isolement lié à la baisse d’audition

Bien que la perte d’audition puisse avoir de multiples causes, le facteur principal de ce trouble reste l’âge avancé. Ainsi, la plupart des personnes atteintes de ce mal sont les seniors. En effet, la difficulté à entendre est causée par le vieillissement des cellules de l’oreille. Bien souvent prise à la légère, cette pathologie engendre pourtant des conséquences néfastes dans la vie sociale des personnes atteintes. Elle conduit la plupart du temps à l’isolement. Il est cependant possible de l’éviter en y apportant les soins adaptés.

Perte de l’audition et difficulté de communication

La perte d’audition est généralement constatée vers la cinquantaine. Elle se manifeste plus tôt pour ceux qui ont subi des traumatismes répétés de l’audition, comme la musique trop forte dans la jeunesse par exemple ou lors des concerts et dans les milieux bruyants. Lorsqu’on a de la difficulté à entendre, on n’assimile plus les conversations de façon normale. Ce qui fait que le sujet  atteint soit amené à demander à son interlocuteur de répéter à plusieurs reprises. Les personnes souffrant de perte d’audition auront tendance à mettre le volume de la radio ou de la télévision à fond. Si ces signes sont négligés, la surdité pourrait survenir et engendrer des conséquences néfastes sur la santé de la personne.

De la surdité à l’isolement social

La perte auditive peut mettre le patient dans un état de dépression et peut également avoir une incidence sur la mémoire. En effet, chez les personnes malentendantes, les capacités cognitives se dégradent à une proportion importante. Cela s’explique par le rôle que tient le cortex auditif sur la région du cerveau responsable de l’apprentissage et de la mémorisation.

D’un autre côté, les troubles auditifs ont aussi un impact au niveau psychique et c’est le principal facteur de l’isolement social chez les patients. Par peur de se faire rejeter à cause de l’importance des symptômes, ces personnes se replient sur elles-mêmes.

Cependant, cela ne s’arrête pas là, car l’isolement est à son tour une source de troubles bien plus graves. Les personnes sujettes à l’isolement social tombent presque aussi vite dans la dépression, et les troubles auditifs peuvent encore s’aggraver.

Des solutions pour lutter contre l’isolement lié à la perte auditive

Selon les études, la réduction de la capacité auditive de 10 décibels peut provoquer le risque d’isolement social de 52 %. Mais même un trouble auditif léger doit être traité. Aussi, la moindre baisse de l’audition doit faire l’objet d’un diagnostic avant que cela ne se dégrade. Dans ce cas, il existe de bonnes pratiques à adopter au quotidien. Notamment, limiter le volume de la musique. Utilisez le casque au lieu des écouteurs si toutefois vous devez  mettre un matériel d’écoute. Lorsque le degré de surdité est trop important, la seule solution est de se munir d’un appareil auditif. Ce dernier a pour objectif d’améliorer la qualité d’écoute et peut éviter l’aggravation des troubles. En fonction de l’ampleur de la pathologie, l’audioprothésiste va déterminer l’équipement le plus adapté.

En savoir plus

Un mois d'essai offert

Ne vous posez plus de questions venez les essayer directement dans nos centres dédiés à l’audition.

Nous serons ravis de vous conseiller et de vous expliquer les différentes gammes et modèles.

Bénéficiez d’un diagnostic sur le type d’appareillage recommandé pour votre audition et vos besoins auditifs. Une analyse sur mesure pour vous proposer la solution la plus adaptée.

Catégories
Blog Prévention

Le rôle des aides auditives dans la stimulation cérébrale

Le rôle des aides auditives dans la stimulation cérébrale

Depuis une dizaine d’années, le développement en matière de neurosciences a démontré que la perte de l’audition pouvait engendrer des modifications importantes et altérerait le fonctionnement du cerveau ainsi que la santé du patient. En général, les personnes souffrant de déficience auditive attendent que leurs problèmes auditifs disparaissent et ne vont pas consulter le médecin. Cependant, cette pathologie ne disparaît d’elle-même que rarement. La déficience auditive qui n’est pas prise en charge affecte la capacité du cerveau et la qualité de vie elle-même. C’est pourquoi il faut prendre les mesures adéquates. C’est ici qu’interviennent les aides auditives.

Déficience auditive et perte cognitive

Plusieurs études ont montré un lien considérable entre la perte de l’audition et la déficience des fonctions cognitives. Le cerveau est capable de se rappeler des sons quand les canaux auditifs sont utilisés de manière efficace. Mais lorsque les nerfs auditifs perdent leurs fonctions et ne communiquent plus les sons vers le cerveau, il les oublie après un certain temps et ne les comprend plus. S’il est vrai qu’avec l’âge, la mémoire et la vitesse de raisonnement diminuent, une perte d’audition peut vite aggraver la situation. Les études ont montré qu’une perte d’audition de 25 décibels équivaut à la réduction de capacités cognitives se produisant en 7 ans à l’état normal.  C’est-à-dire qu’une personne âgée de 60 ans avec un problème de surdité a les mêmes performances cognitives qu’une personne en bonne santé de 67 ans. Il faut cependant noter que ce chiffre est une moyenne. Selon la gravité des cas, la vitesse de déclin peut être plus élevée. Par ailleurs, il est également établi que la déficience auditive pouvait accélérer une démence sénile ou la maladie d’Alzheimer.

L’utilité des aides auditives dans la stimulation cérébrale

Selon les études, les aides auditives peuvent avoir un effet positif sur les personnes souffrant de déficience auditive. En effet, la correction apportée par les appareils auditifs va ralentir la baisse des performances cognitives et empêcher l’évolution des maladies neurodégénératives. Il est donc possible de soigner les conséquences cognitives de la surdité.
Si généralement, on réduit le rôle des appareils auditifs à un simple moyen d’amplifier les sons, aujourd’hui, il est admis qu’ils induisent aussi d’importantes modifications cérébrales.

La presbyacousie est la forme la plus répandue de surdité. Il s’agit d’un dysfonctionnement de l’oreille interne, caractérisé par une perte progressive des fréquences aiguës. Le patient a alors du mal à comprendre la parole. Pour rétablir l’audition dans ces cas-là, une amplification des fréquences aiguës avec des aides auditives est nécessaire. Une fois que l’appareil auditif est porté, le processus auditif recommence à fournir les signaux au cerveau.

Il est important que la déficience auditive soit prise en charge rapidement. En effet, lorsque l’utilisation des aides est retardée, ces appareils ne permettront pas de transformer les sons en informations reconnaissables. C’est ce qui arrive après plus de 7 années de problèmes auditifs non traités. Le cerveau doit donc réapprendre à reconnaître de nouveau les sons de tous les jours.

En savoir plus

Un mois d'essai offert

Ne vous posez plus de questions venez les essayer directement dans nos centres dédiés à l’audition.

Nous serons ravis de vous conseiller et de vous expliquer les différentes gammes et modèles.

Bénéficiez d’un diagnostic sur le type d’appareillage recommandé pour votre audition et vos besoins auditifs. Une analyse sur mesure pour vous proposer la solution la plus adaptée.

Catégories
Blog Prévention

Le rôle de l’audioprothésiste dans la réussite de l’appareillage auditif

Le rôle de l’audioprothésiste dans la réussite de l’appareillage auditif

Lorsque vous avez des problèmes d’audition, plusieurs professionnels de la santé  peuvent vous venir en aide. La première étape est confiée à un médecin spécialiste en ORL qui déterminera si vous avez ou non de réels soucis de santé. Par la suite, celui-ci pourra vous diriger vers un spécialiste comme l’audioprothésiste. Il peut être considéré comme un auxiliaire de santé maîtrisant tout ce qui est appareil auditif  et pouvant accompagner ceux qui en portent. De ce fait, il joue un rôle capital en ce qui concerne la santé auditive. Découvrez pourquoi.

L’importance de l’ouïe et la place de l’audioprothésiste

L’ouïe est un sens particulièrement important chez l’homme. En effet, l’oreille est essentielle et pourtant elle est l’un des plus fragiles des organes sensoriels. Elle est aussi très active,  car elle réceptionne les ondes sonores qu’elle convertit en signaux, réinterprétés par le cerveau. Contrairement aux yeux, par exemple, qu’on peut fermer lorsqu’on se repose, les oreilles sont constamment réceptives. De par ses propriétés, l’oreille est alors essentielle pour les échanges ainsi que pour votre sécurité. Il est plus qu’important d’avoir une bonne audition, et en cas de problème il faut consulter au plus vite un médecin. Suite à une consultation d’un spécialiste en ORL, vous pourrez être amené à demander les services d’un audioprothésiste. Ce dernier peut être considéré comme un technicien professionnel vous aidant à régler tout trouble auditif.

Une intervention par étape

Pour correctement prendre en charge chaque patient, l’audioprothésiste intervient par étape. La première consiste à mesurer l’audition de son patient. Pour ce faire, il le place dans une pièce insonorisée avec un casque spécifique posé sur ses oreilles. L’appareil mesure les seuils auditifs du malade et aide à déterminer si la perte est partielle. Il définit également le caractère de la maladie. La seconde étape consiste, quant à elle, à choisir la prothèse auditive la plus adaptée.

Une fois les résultats obtenus, l’audioprothésiste pourra déterminer si l’appareillage est nécessaire ou non. Par la suite, en tant que professionnel de santé, il propose un panel d’appareils adéquats au patient.  En effet, il doit lui donner le choix en exposant les spécificités et le prix de chaque modèle. Une fois le choix fait, il réalise une prise d’empreinte du canal auriculaire. Il fera en sorte de fournir un appareil sur mesure parfaitement adapté aux besoins du patient et  convenant à ses possibilités.

Un suivi post-intervention

Une fois que l’appareil sera prêt, l’audioprothésiste réalisera quelques mises au point, réglages et essais pour s’assurer que le tout fonctionne correctement. Malgré que l’appareil est fait sur mesure et réglé, il est possible que le patient ait besoin de temps d’adaptation. Durant cette période, l’audioprothésiste suit de près l’amélioration des capacités auditives du malade. En cas de problèmes d’inconfort, il n’hésitera pas à réaliser des rectifications pour plus de confort. Il faut savoir que les patients d’un audioprothésiste ne sont pas toujours des personnes âgées. Dans des cas rares, il se peut que ce soient des enfants ou des adolescents qui aient besoin de l’accompagnement du thérapeute. L’intervention de ce dernier peut aller jusqu’au soutien de l’entourage des malades étant donné que la situation n’est pas forcément évidente pour eux non plus. Pour ce faire, l’audioprothésiste apporte quelques éclaircissements à la famille du patient sur l’intérêt de porter de tels appareils.

En savoir plus

Un mois d'essai offert

Ne vous posez plus de questions venez les essayer directement dans nos centres dédiés à l’audition.

Nous serons ravis de vous conseiller et de vous expliquer les différentes gammes et modèles.

Bénéficiez d’un diagnostic sur le type d’appareillage recommandé pour votre audition et vos besoins auditifs. Une analyse sur mesure pour vous proposer la solution la plus adaptée.