Nos Dernières Nouveautés

Actualités

Bien que la perte d’audition puisse avoir de multiples causes, le facteur principal de ce trouble reste l’âge avancé. Ainsi, la plupart des personnes atteintes de ce mal sont les seniors. En effet, la difficulté à entendre est causée par le vieillissement des cellules de l’oreille. Bien souvent prise à la légère, cette pathologie engendre pourtant des conséquences néfastes dans la vie sociale des personnes atteintes. Elle conduit la plupart du temps à l’isolement. Il est cependant possible de l’éviter en y apportant les soins adaptés.

Perte de l’audition et difficulté de communication

La perte d’audition est généralement constatée vers la cinquantaine. Elle se manifeste plus tôt pour ceux qui ont subi des traumatismes répétés de l’audition, comme la musique trop forte dans la jeunesse par exemple ou lors des concerts et dans les milieux bruyants. Lorsqu’on a de la difficulté à entendre, on n’assimile plus les conversations de façon normale. Ce qui fait que le sujet  atteint soit amené à demander à son interlocuteur de répéter à plusieurs reprises. Les personnes souffrant de perte d’audition auront tendance à mettre le volume de la radio ou de la télévision à fond. Si ces signes sont négligés, la surdité pourrait survenir et engendrer des conséquences néfastes sur la santé de la personne.

De la surdité à l’isolement social

La perte auditive peut mettre le patient dans un état de dépression et peut également avoir une incidence sur la mémoire. En effet, chez les personnes malentendantes, les capacités cognitives se dégradent à une proportion importante. Cela s’explique par le rôle que tient le cortex auditif sur la région du cerveau responsable de l’apprentissage et de la mémorisation.

D’un autre côté, les troubles auditifs ont aussi un impact au niveau psychique et c’est le principal facteur de l’isolement social chez les patients. Par peur de se faire rejeter à cause de l’importance des symptômes, ces personnes se replient sur elles-mêmes.

Cependant, cela ne s’arrête pas là, car l’isolement est à son tour une source de troubles bien plus graves. Les personnes sujettes à l’isolement social tombent presque aussi vite dans la dépression, et les troubles auditifs peuvent encore s’aggraver.

Des solutions pour lutter contre l’isolement lié à la perte auditive

Selon les études, la réduction de la capacité auditive de 10 décibels peut provoquer le risque d’isolement social de 52 %. Mais même un trouble auditif léger doit être traité. Aussi, la moindre baisse de l’audition doit faire l’objet d’un diagnostic avant que cela ne se dégrade. Dans ce cas, il existe de bonnes pratiques à adopter au quotidien. Notamment, limiter le volume de la musique. Utilisez le casque au lieu des écouteurs si toutefois vous devez  mettre un matériel d’écoute. Lorsque le degré de surdité est trop important, la seule solution est de se munir d’un appareil auditif. Ce dernier a pour objectif d’améliorer la qualité d’écoute et peut éviter l’aggravation des troubles. En fonction de l’ampleur de la pathologie, l’audioprothésiste va déterminer l’équipement le plus adapté.